L’Union Européenne vient de publier son livre blanc “Transport 2050 – Feuille de route” visant à mettre en place un système de transport compétitif afin de favoriser la mobilité et de contribuer à la croissance et à l’emploi.
Développement du ferroviaire et du fluvial pour les transports de moyenne distance, réduction majeure des émissions de CO2 pour le transport aérien et maritime, le tout en conservant la compétitivité d’un marché qui représente 5% du PIB européen et emploie 10 millions de personnes.
Les propositions en matière de financement des investissements nécessaires semblent toutefois encore très timides ou floues.

Les thèmes de la sûreté et de la sécurité des transports sont abordés de manière marginale et il est surprenant de trouver des initiatives en ce domaine qui semble ignorer l’existence du programme Opérateur Economique Agréé en Europe. Simple oubli, ignorance coupable ou signe prémonitoire ? Quel avenir pour le statut AEO dans le transport en 2050 ?

Retrouver ci-dessous un extrait d’une initiative de la feuille de route en matière de sûreté :

  • Initiative No 15. Sûreté de bout en bout
    – Accroître le niveau de sûreté tout au long de la chaîne d’approvisionnement sans gêner le libre cours des échanges; il  conviendrait de réfléchir à des certificats de «sûreté de bout en bout» tenant compte des systèmes déjà existants;
    – Organiser une évaluation conjointe de la sûreté couvrant tous les modes de transport;
    – Intégrer les effets potentiels des attaques terroristes et criminelles dans la préparation des plans de continuité de la mobilité…

Et consultez le livre blanc sur le blog TLF :

http://www.tlf-blog.com/wp-content/uploads/2011-03-28-Livre-blanc-Transports-2050-Feuille-de-route.pdf

 


Article(s) sur le même sujet :